du Pla de la Jasse

du Pla de la Jasse

Berger de Beauce

Beauceron, quand tu nous tiens...

...Ou l'histoire des beaucerons 

du Pla de la Jasse:

Notre histoire a commencé le jour où Udine du Plessis Saint-Loup est entrée dans notre vie, il y a déjà trente ans!

 

Bien plus encore que notre souche d'élevage, elle fut la consécration de notre doux vieux rêve:

posséder un Berger de beauce pour compagnon.

Mieux encore, elle fut à l'origine de notre amitié avec son éleveuse et sa famille.


Quelques semaines plus tard, Eliott du Plessis Saint-Loup arrivait à son tour.



Mais, pouvions nous en rester là?



Nous avons eu une portée, puis deux, nous avons agrandi notre tribu,accepté de franchir tous les caps, depuis la naissance jusqu'à la mort de nos compagnons; nous avons adapté notre environnement à la cohabitation progressive avec  cinq, six, sept chiens...



Notre objectif était de vivre avec plusieurs beaucerons, d'offrir à chacun les conditions de vie et la complicité d'un maître, comme si chaque animal était unique, tout en leur permettant de s'épanouir au sein d'un groupe hiérarchisé.



Il fallait bien sûr reproduire pour pérenniser ce mode de vie.



Bref, nous étions mûrs pour l'élevage et le plaisir de choyer des tas de bébés.

 C'est ainsi que la Pla de la Jasse a pris ses quartiers dans le Sud de la France , 
où je me consacre totalement à la sélection, l'éducation et la promotion du Berger de Beauce.


 

Aujourd'hui, l'élevage a beaucoup évolué depuis ses premiers jours!

Il se compose désormais de cinq femelles, nos petits corgis nous ont quitté depuis longtemps et notre étalon est mort en 2016; nous ne l'avons pas remplacé.




nous possédons également une femelle Hovawart née à l'élevage.



Par bonheur, nous avons pu acquérir une maison convenant aux chiens

(et à nous aussi, par la même occasion), 

avec une dépendance attenante et communicante,

suffisamment spacieuse pour y abriter les adultes et leurs petits, âgés de sept/huit semaines. 

Nous l'avons fait rénover,










Pour correspondre exactement aux besoins de nos compagnons et de leur progéniture.



Le jardin s'organise pour permettre à tout le monde d'y trouver son plaisir...









 

La nurserie des nouveaux-nés reste installée à la maison;

 

lorsqu'ils sont en âge de sortir, les petits ont une cour protégée pour jouer à leur guise, patauger dans leur piscinette, s'essayer au tunnel d'agility et à l'escalade des obstacles, ou encore croquer les fleurs des jardinières.


 

Le tout, sous haute surveillance de leurs aînés.







La proximité de la route permet aux bébés d'aiguiser leurs sens, leur curiosité et leur hardiesse.



Mes chiens sont depuis toujours élevés en notre compagnie,











et éduqués en Club Canin où les chiots de plus de deux mois séjournent aussi, dans la mesure du possible, pour une bonne imprégnation sociale.

 

Les promenades en garrigue sont obligatoires!





     Les adultes sont, sans exception, indemnes de dysplasie (A/A) sur plusieurs générations,ainsi que les étalons sélectionnés pour la reproduction.

Ils bénéficient d'une protection sanitaire optimale:

nourriture premium (Purina gamme Proplan), alimentation naturelle en complément, pour le plaisir, protocole de vaccination, vermifugation variée, antiparasites dès que celà est nécessaire, contrôles vétérinaires fréquents et réguliers, suivi soigneux et personnalisé des gestations et maternités.












Les bébés naissent et grandissent à la maison, ils sont en contact permanent avec leur mère, progressif avec les autres chiens adultes, quotidien avec la famille, tout au long de leur séjour parmi nous.




Lorsqu'ils sont en âge de nous quitter pour rejoindre leur maître, 

nos petits ont acquis les apprentissages indispensables

à une intégration harmonieuse dans leur nouvel univers. 




 

C'est avec plaisir que nous accueillons les amateurs de Beaucerons, il vous suffit de me prévenir de votre venue, pour que je puisse étaler ma charge de travail et vous recevoir dans les meilleures conditions au milieu de nos chiens.